Les 7 Vies de Léo Belami

Nataël Trapp / France Loisirs / 2020 / Thriller ; Fantastique ; Young Adult / 356 p.

« Voilà ce que nous sommes : des vies emmêlées, perdues dans l’espace et le temps, lâchées dans le monde comme des morceaux de porcelaine, des particules de joie et de souffrance, d’espoir et de tristesse, s’accrochant comme elles peuvent à leur présent, à leur passé, à leur futur, essayant tant bien que mal de trouver du sens et un peu de liberté dans tout cela »


De quoi ça parle ?

Léo, 17 ans, jeune homme solitaire et sans histoires, compte les heures avant la fin des cours. Il se prépare pour la fête du lycée, organisée cette année en hommage à Jessica Stein, une élève assassinée trente ans auparavant.

Mais lorsqu’il se réveille le lendemain matin, c’est dans la vie d’un autre, dans la maison d’un autre… en 1988.

Au gré d’allers-retours entre 1988 et 2018 dans des corps différents, Léo va tout tenter pour empêcher ce meurtre et découvrir l’identité du tueur. Pourra-t-il changer le destin ?


Ce que j’en ai pensé

BONNE LECTURE.

J’ai apprécié ma lecture, mais j’aurais préféré que l’enquête soit plus au cœur de l’intrigue. Si le meurtre de Jessica est résolu, trop de sous intrigues n’ont pas de dénouement et trop de questions restent en suspend.

J’ai beaucoup aimé les références à la pop culture, elles m’ont permis de prendre conscience de l’impact qu’ont eu les années 1980 sur notre culture, et je trouve ça plutôt cool.

Petit bonus : la playlist proposée à la fin du livre. Elle constitue en quelque sorte la bande originale du roman.


ATTENTION : cette partie peut contenir des spoilers

Ce que j’ai aimé

  • La plume de Nataël Trapp : c’était fluide, drôle, tinté d’ironie, j’ai beaucoup aimé le ton employé par l’auteur.
  • Les références à la pop culture : maintenant, j’ai très envie de regarder Donnie Darko !
  • Les réflexions philosophiques sur la liberté
  • La fin : qui est plutôt mignonne.

Ce que je n’ai pas aimé

  • L’enquête : on nous vend un thriller, et pourtant, l’enquête commence très tardivement (p. 200 / 360). Elle est mise au second plan et sort un peu de nulle part. On ne comprend pas quelles sont réellement les motivations de Léo : pourquoi est-ce qu’il doit élucider le meurtre, retrouver l’assassin et l’empêcher de commettre son crime.
  • Pourquoi tous ces personnages ? : On ne comprend pas pourquoi Léo s’est retrouvé projeté dans la vie de toutes ces personnes. Au final, on ne sait pas ce qu’ils sont devenus, ni si la journée que Léo a passé dans leur corps à eu un impact (positif ou négatif) sur leur vie.
  • Valentine : à quoi sert-elle ?
  • L’américanisation : j’ai trouvé un peu étrange que l’action se passe dans un lycée qui ressemble beaucoup aux lycées que nous pouvons voir dans les séries américaines, mais en pleine campagne française…

Ma note [en toute subjectivité]

Intrigue4/5
Personnages4/5
Emotions1/5
Plume5/5
Note globale14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :