Vie de Lectrice #2 : 10 Livres pour 10 Sortilèges

Hello 🙂 !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit tag que j’ai vu passer sur le blog de Lectriceaddict, qui l’a elle-même repris de la chaîne Booktube Vibration Littéraire.

Comme je vous le disais dans mon article sur les livres qui ont marqué ma vie, je suis une grande fan de la saga Harry Potter, donc quoi de mieux comme premier tag que celui-ci ?

Bonne lecture !


Expecto Patronum

Un livre d’enfance lié à de bons souvenirs

Je vais essayer de ne pas trop manquer d’originalité dans mes réponses, même si je suis, évidemment, tentée de vous parler à nouveau du Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry (si vous voulez savoir tout le bien que je pense de ce chef d’œuvre, je vous invite à lire cet article).

Je vous présente donc Panique chez les Sorcières de Marlène Jobert, un livre-CD qui m’a été offert par ma grand-mère.

Dans cette histoire, on suit une jeune fille (désolée, j’ai oublié son nom et je n’ai pas le livre sous la main), prisonnière d’affreuses sorcières qui déteste et craigne la musique plus que tout. La jeune fille va pouvoir prendre sa revanche sur ses geôlières grâce à son don pour la musique et son interprétation de la Badinerie de Jean Sébastien Bach.

Outre l’histoire très sympathique et drôle, ce conte a pour but de faire découvrir aux enfants la musique classique, plus particulièrement celle de Bach.

Petite, j’adorais écouter cette histoire le soir avant de m’endormir.


Marlène Jobert, Panique chez les Sorcières, Ed. Glénat, 2003, 28 p.


Expelliarmus

Un livre qui vous a surpris

On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset.

Il m’a surprise dans le sens où je ne lis jamais de pièces de théâtre. J’aime beaucoup aller au théâtre, voir des pièces (pendant mes études, j’ai assisté à une représentation magistrale de Don Juan, c’était si bien !), mais je n’aime pas du tout en lire, je trouve ça très fastidieux. Avec Badine c’est différent : je me suis complètement laissée transporter par la plume d’Alfred de Musset. Cette pièce est drôle, touchante et dramatique. Tout est magnifiquement dépeint, avec une pointe de sarcasme.

On y suit Perdican et Camille. Ils sont promis l’un à l’autre. Si Camille rejette d’abord Perdican, quand ce dernier lui préfère une jeune bergère, elle est morte de jalousie.

« Dans ce théâtre féérique, on se croise, on se déchire, on s’ennuie, on croit que tout est vain, on triche, on se désire, on souffre jusqu’à en mourir. Comme dans la vie. »


Alfred de Musset, On ne badine pas avec l’amour, publication originale : 1834


Priori Incantatum

Le dernier livre que vous avez lu

Sweet Revenge d’Estelle Maskame.

Dans ce roman, on suit Vanessa et Kai qui s’associe pour se venger de leur ennemi commun, Harrisson, après que ce dernier ait fait tourner une vidéo intime de la jeune femme.

Une histoire assez légère, qui a le mérite de traiter des sujets assez lourds et importants, portée par des personnages attachants.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un œil à ma chronique.


Estelle Maskame, Sweet Revenge, PKJ, 2020, 327 p.


Alohomora

Un livre qui vous a ouvert les portes d’un genre que vous n’aviez jamais essayé

Les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer qui est le premier livre de SF / première dystopie que j’ai lue. C’était en 2009 ou 2010, avant toute la hype autour d’Hunger Games, et je l’avais adoré.

Je l’ai relu fin 2019 et c’est toujours un gros coup de cœur.

L’histoire se passe aux Etats-Unis après que la Terre eut été envahie par des extraterrestres, les âmes, qui ont pris possession du corps des humains. On y suit Vagabonde, une âme implantée dans le corps de Mélanie, une rebelle, dont l’esprit résiste.

C’est une lecture que je recommande chaudement !


Stephenie Meyer, Les Âmes Vagabondes, Ed. JC Lattès, 2008, 617p.


Riddikulus

Un livre qui vous a fait rire

JOKER.

Malheureusement, aucun livre ne me vient en tête pour cette catégorie. J’ai plutôt tendance à me tourner vers des lectures qui me feront pleurer (et il ne m’en faut pas beaucoup). Alors bien sûr, ça m’arrive de sourire ou de souffler des narines, surtout quand la plume de l’auteur est ironique ou sarcastique, mais je ne me rappelle pas m’être déjà esclaffée.


Sonorus

Un livre que tout le monde devrait connaître

Je vous en ai déjà parlé dans l’article sur ces livres qui ont marqué ma vie, mais j’ai du mal à en trouver un autre (je ne suis pas très originale dans mes lectures qui sont, en grande majorité mainstream).

Je vous présente donc : L’Ami Retrouvé de Fred Uhlman.

Ce roman raconte la belle histoire d’amitié entre Hans, fils d’un médecin juif, et Conrad, un jeune aristocrate, dans les années 1930.

C’est si beau. A mon sens, ce livre dresse le portrait de ce qu’est la véritable amitié : complicité, loyauté, tolérance, qui se moque des conventions et du « qu’en dira-t-on ».


Fred Uhlman, L’ami retrouvé, Folio, 1988, 122p.


Oubliettes

Un livre ou spoil que vous aimeriez oublier

Si c’était à refaire de Marc Lévy.

J’ai été tellement déçue par la fin de ce roman, j’ai eu l’impression d’avoir perdu mon temps : tout ça, pour ça !

On y suit Andrew Stilman qui, après s’être fait agresser, se réveille 2 mois avant son agression. Il a alors 60 jours pour découvrir qui est son assassin.

Le pitch de base est pourtant très intéressant, j’aime beaucoup les voyages dans le temps, mais le dénouement… une catastrophe en ce qui me concerne ! Je préférerai donc oublier cette lecture.


Marc Lévy, Si c’était à refaire, Robert Laffont, 2012, 432 p.


Imperio

Un livre que avez du lire à l’école

Ayant fait un bac littéraire, j’ai du lire un sacré de paquet de livres pour l’école, à tel point que lorsque j’étais en 1ère je me plaignais de ne pas avoir de temps de lire pour le plaisir.

Parmi les ouvrages que j’ai étudié en classe, il y a bien sûr L’Ami Retrouvé que, vous l’aurez compris, j’aime de tout mon cœur, ou encore On ne badine pas avec l’amour dont je vous ai également parlé.

Mais celui que je souhaite mettre en avant dans cette catégorie, c’est Lettres de l’intérieur de John Marsden que j’ai du lire quand j’étais en 4eme. Il s’agit d’un roman épistolaire dans lequel Mandy et Tracey s’échangent des lettres, deviennent amies et se confient leurs secrets (les plus sombres). C’est un roman bouleversant.


John Marsden, Lettres de l’intérieur, Ed. L’Ecole des Loisirs, 1998, 182 p.


Endoloris

Un livre douloureux à lire

Parce qu’il n’y a pas eu que de bonnes découvertes dans les lectures obligatoires… je vous présente : Les Mémoires de Guerre, t. 3, par Charles de Gaulle.

Si comme moi, vous avez passé un bac L en 2012, vous avez du lire ce livre. Et si vous êtes comme moi, la véritable épreuve, ce ne fut pas les 2h passées à disserter sur le sujet en plein mois de juin par 35°C, ce fut de le lire de la première à la dernière ligne ! C’est en cela qu’il fut un livre douloureux à lire.


Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre, tome 3 : Le Salut 1944-1946, Plon, 1959, 654 p.

Je souhaite mentionner également pour cette catégorie, Just Don’t Mention It d’Estelle Maskame.

Pour ce roman, ce qui fut douloureux, ce n’est pas la lecture en elle-même, mais les sujets abordés.

Vendu comme étant le quatrième tome de la saga D.I.M.I.L.Y, il s’agit en réalité du tome 1 raconté par Tyler, le tout complété par des chapitres relatant le calvaire qu’il a vécu durant son enfance.

Pour en savoir plus sur ce que j’en ai pensé, vous pouvez aller jeter un œil à ma chronique.


Estelle Maskame, Just Don’t Mention It, PKJ, 2019, 491 p.


Avada Kedavra

Un roman qui peut tuer (interprétation libre)

Si je suis la logique de Lectrice Addict, je pense pouvoir assommer, « blesser ou mutiler gravement » quiconque avec ce beau pavé qu’est Harry Potter et l’Ordre du Phénix.


J.K. Rowling, Harry Potter et l’Ordre du Phénix, Gallimard, 2003, 976 p.

Cela étant, si on parle d’un livre qui peut tuer par son contenu et/ou les idées qu’il véhicule, j’ai bien une petite idée (bien que je n’ai jamais lu ce torchon, si ce n’est des extraits dans les manuels d’histoires), du genre, un ouvrage charmant, rédigé par un personnage tout aussi charmant qui a dirigé l’Allemagne dans les années 1930/1940 (et qu’on ne nommera pas ici, n’est-ce pas ?).


Et voilà ! Ce tag est à présent terminé. N’hésitez pas, vous aussi à le reprendre, j’irais lire tout ça avec plaisir !

Je vous souhaite une belle journée et surtout, de très belles lectures !

A bientôt !

6 commentaires sur “Vie de Lectrice #2 : 10 Livres pour 10 Sortilèges

Ajouter un commentaire

  1. Il est chouette ce tag 🙂 Sweet revenge est un livre que j’aimerai beaucoup lire, car j’avais adoré DIMILY ! Et Nos âmes vagabondes est également l’un des premiers SF que j’ai lu (je ne me souviens plus exactement si c’était le premier, car il me semble que j’avais lu Divergente avant. Mais Stephenie Meyer est l’une des premières auteures que j’ai lu et adoré, donc Nos âmes vagabondes a quand même été une révélation pour moi ^^)

    Aimé par 1 personne

      1. A vrai dire Sur le fil m’intéresse beaucoup moins, car l’histoire a plus l’air tournée vers le drame (quand on lit le résumé) et je préfère l’auteure quand elle a une plume plus légère 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. Hello 🙂 !
      Oui, les Âmes Vagabondes est vraiment chouette ! J’ai bien envie de le relire aussi, mais j’ai déjà une PAL débordante, donc pas sûr que je trouve le temps tout de suite. Tout à fait d’accord avec toi, le film est bien en dessous du film. Mais en même temps, le roman est très dense, il fait plus de 800 pages/

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :