Premières lignes #3

Hello 🙂

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel épisode de Premières Lignes.

Le principe : chaque semaine, je choisis un livre (dans ma PàL ou dans ma bibliothèque) et vous en dévoile les premières lignes.

Si le concept vous plaît et que vous souhaitez rejoindre l’aventure, rendez-vous sur le blog de Ma Lecturothèque.

Belle journée et, surtout, très belles lectures !


En ce jour de Fête des Mères, je vous présente : Les Fiancés du Rhin de Marie-Bernadette Dupuy. Je vous ai déjà parlé de ce livre ici. Il s’agit d’un de mes préférés de tous les temps. Et je trouvais ça intéressant de le mettre en avant aujourd’hui car toute la première partie du roman relate l’histoire Clémence, la mère de Noëlle (qui est la véritable héroïne du récit). Clémence est une mère courage qui élève seule sa fille ce qui était peu commun et plutôt mal vu dans les années 1920-1930.

Marie-Bernadette Dupuy, Les Fiancés du Rhin, France Loisirs, 2010, 786 p.

1

La fête du Pffiferdaj

« Ribeauvillé

Premier dimanche de septembre 1928

A coups de coude, le visage déformé par l’anxiété, Clémence Weller se frayait un passage dans la foule. Il régnait un tel vacarme dans la petite ville que ses appels semblaient aussitôt étouffés. Elle continuait pourtant à crier, des sanglots dans la voix.

– Noëlle ! Noëlle !

La jeune femme examinait d’un regard anxieux chaque silhouette d’enfant sans jamais reconnaître sa fille, qui portait une robe jaune à pois blancs et un chapeau de paille orné d’un ruban vert. Ces détails devenaient extrêmement importants pour sa mère, au bord de la panique.

« Je lui avais pourtant déconseillé de s’éloigner et surtout je lui avais dit de tenir la bandoulière de mon sac, se disait-elle en luttant contre les larmes. Il peut lui arriver n’importe quoi, avec toute cette cohue ! »

La vie n’avait guère souri à Clémence. Elle en gardait une mine sévère, une attitude guindée. »


Avez-vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?

Si vous ne l’avez pas lu, j’espère que ces premières lignes vous auront donné envie de le découvrir car il vaut vraiment le détour !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :