Vie de Lectrice #1 : Ces livres qui ont marqué ma vie

Hello 🙂 !

Je souhaite lancer une série d’articles, qui diffèreraient de mes chroniques, pour vous parler de mon rapport à la lecture et répondre à quelques tags que l’on voit passer sur Booktube ou sur la blogosphère. Rien de bien original en soit, mais c’est le genre d’articles et de vidéos que j’aime beaucoup lire/regarder.

J’inaugure donc cette série d’articles avec une petite présentation de ces livres qui ont marqué ma vie et ont contribué à forger la lectrice et, dans une certaine mesure, la personne que je suis aujourd’hui.

Belles lectures !



Le Petit Prince, Antoine de St Exupéry

Probablement le livre qui m’est la plus cher, celui que j’emporterai sur une île déserte, que je sauverai en premier en cas d’incendie, que je pourrai lire encore et encore.

D’aussi loin que je me souvienne, c’est le premier livre que j’ai eu, offert par mes grands-parents. Je ne savais même pas encore lire, alors c’est mon père qui m’en faisait la lecture le soir.

Je me souviens avoir été fascinée par l’Allumeur de Réverbères, amusée par le Monsieur Cramoisi, enchantée par le Renard et émerveillée par la Rose.

Une fois devenue adulte, Le Petit Prince m’a permis de remettre les choses en perspective, m’a encouragée à me questionner sur ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas.

Pour moi qui travaille au près d’enfants, je vois dans cet ouvrage une ode à la bienveillance, une invitation à observer le monde qui nous entoure à travers des yeux d’enfants car les grandes personnes, en grandissant, perdent de vue ce qui est important.

Si vous ne l’avez pas lu, foncer, ce livre est une merveille !


Quatre Filles et un Jean, Ann Brashares

Si j’ai toujours été entourée de livres, grâce à mon papa et mes grands-parents pour qui plaçaient la lecture très haut dans l’échelle des priorités, c’est quand je suis entrée au collège que j’ai commencé à dévorer des histoires.

Parmi celles-ci, l’une des plus marquante fut la série des Quatre Filles et un Jean.

C’est avec bonheur que j’ai suivi les aventures de Lena, Carmen, Tibby et Bridget durant quatre étés (+ un avec Quatre Filles et un Jean pour toujours, mais j’étais déjà à la Fac quand il est sorti).

Vacances, amitié, romances et histoires de famille : de quoi ravir la pré-adolescente que j’étais.


L’Ami retrouvé, Fred Uhlman

Le seul livre que j’ai du lire pour les cours, que j’ai relu à de nombreuses reprises pour le plaisir.

J’ai toujours eu du mal avec les lectures obligatoires. Cela ne m’a pas empêchée de faire un bac littéraire, mais lire des ouvrages imposés par un professeur, c’était toujours une épreuve.

Toujours ? Et bien, en réalité non. J’étais en 3e quand notre prof de français nous a mis L’Ami Retrouvé dans les mains pour les vacances de Noël. Et quel coup de cœur !

On se retrouve projeté dans les années 1930, dans une Allemagne gangrénée par la montée du Nazisme.

C’est une histoire d’amitié, de tolérance et de loyauté à toute épreuve dont la fin me tire quelques larmes à chaque lecture.

Une pépite !


La saga Twilight, Stephenie Meyer

Difficile de passer à côté du phénomène qu’a été Twilight.

J’ai découvert Twilight avec la sortie du premier film au cinéma (j’avais 14/15 ans) et le coup de cœur a été immédiat. C’est le premier livre qui m’a tenue éveillée jusque tard dans la nuit. Je me souviens qu’à l’époque je ne vivais quasiment que pour ça : je me levais très tôt pour pouvoir lire avant d’aller en cours, je ne pensais qu’à une chose durant la journée : retourner à ma lecture, et, avec mes copines, c’était notre principal sujet de conversation. J’ai lu le tome 3 huit fois pendant l’été précédent mon entrée en seconde (oui, je n’étais pas du tout dans l’excès quand j’avais 15 ans).

Puis, ça a finit par me passer.

Il y a quelques temps, j’avais honte de dire que j’avais fait partie des groupies de la saga. Mais, je les ai relu en fin d’année dernière (en prévision de ma lecture de Midnight Sun, à laquelle je ne me suis toujours pas attaquée à l’heure actuelle) et, je dois avoué que j’ai passé un bon moment. Certes, l’engouement avec lequel je m’étais plongé dans la saga quand j’avais 15 ans a disparu, et beaucoup de chose m’ont donné envie de me face palmer, mais c’est bien moins mauvais que je ne le pensais.


Les Fiancés du Rhin, Marie-Bernadette Dupuy

De nouveau un roman dont l’une des thématiques principales est la Seconde Guerre Mondiale, qui, vous l’aurez compris, est l’une (si ce n’est LA) des périodes historiques qui m’intéresse le plus.

Véritable tranche de vie, Les Fiancés du Rhin nous invite à suivre Noëlle, jeune alsacienne, de son enfance passée en Alsace à ses actes de résistance à Paris pendant l’Occupation, en passant par sa merveilleuse histoire d’amour avec Hans, un allemand, enrôlé de force dans l’armée.

Je n’ai lu ce livre qu’une seule fois, il y a maintenant 10 ans, les événements sont donc assez flous dans mon esprit. Tout ce que je peux dire c’est que cet ouvrage m’a bouleversée, au point qu’il figure toujours dans la liste de mes livres préférés. J’y ai appris beaucoup de choses, notamment sur la germanophobie ambiante dans l’Alsace (qui fut tantôt française, tantôt allemande) du début du XXe siècle.

C’était si beau !

Chaque année, je me dis qu’il faudrait vraiment que je le relise. Qui sait, peut-être que 2021 sera la bonne.


Harry Potter, J.K. Rowling

Last, but not least

Comment parler de ces livres qui ont marqué ma vie sans parler (indépendamment de ce que l’on pense de J.K Rowling) de Harry Potter !

J’ai une histoire particulière par rapport à Harry Potter. Contrairement à beaucoup de personnes de ma génération, non je n’ai pas appris à lire avec la saga, non je n’ai pas grandi avec les livres. Mon truc, c’était les films : du premier au dernier, je n’en ai raté aucun au cinéma, c’était LA sortie ciné que j’attendais chaque année. Après la sortie du premier film, je m’étais essayée à la lecture des livres. J’avais alors 7/8 ans et j’avais été terrifiée par La Chambre des Secrets. Aussi, je n’ai lu les livres qu’après avoir vu le dernier film. Et depuis, Harry, Ron et Hermione ne m’ont jamais quittée.

7 commentaires sur “Vie de Lectrice #1 : Ces livres qui ont marqué ma vie

Ajouter un commentaire

  1. Le Petit Prince est indubitablement une lecture qu’il faut que je me refasse, je l’ai lu quand j’avais 8/9 ans et je crois que j’étais trop jeune pour bien comprendre. Mon souvenir est très vague et je crois que je n’avais pas aimé. Mais maintenant j’ai envie de le redécouvrir car je sais que je suis passée à côté d’une pépite.

    Aimé par 1 personne

    1. S’il y a UN livre que je devrais recommander à tout le monde, c’est bien celui là ! Bon, j’ai un rapport particulier avec cet ouvrage car il fait vraiment partie de mon enfance : c’est le premier « gros » livre que m’ont lu mon père et mes grands-parents alors que je ne savais pas encore lire, j’avais le CD que j’écoutais souvent avant de m’endormir le soir, j’ai donc été bercée au Petit Prince, ce qui fait qu’il a une très grande valeur sentimentale.
      Puis, je l’ai redécouvert une fois adulte, il y a deux ans, et quelle claque ! C’est une réelle invitation à réfléchir à notre rapport à la vie, au monde qui nous entoure et à nous faire prendre conscience de ce qui est vraiment important. Le tout, à travers les yeux d’un enfant, car, contrairement aux « grandes personnes », les enfants savent ce qui est réellement essentiel. A nouveau, c’est assez personnel, mais je travaille avec des enfants et grâce à cette lecture, j’ai pris conscience de l’importance de se mettre à leur hauteur et d’essayer de voir le monde à travers leurs yeux. Ca m’a beaucoup aidé à me remettre en question et à devenir (je l’espère) plus bienveillante.
      Bref, désolée pour le pavé, mais le Petit Prince est MON livre préféré et je pourrais en parler pendant des heures haha.
      Si tu sautes le pas et lui redonnes une chance, je serais ravie d’en discuter avec toi !
      Belle journée à toi et surtout, très belles lectures !

      Aimé par 1 personne

      1. Je l’ai toujours dans ma bibliothèque car il m’a été offert par un ami de mon père quand j’avais 9 ans. Je m’en souviens encore c’est pour dire !
        Ton commentaire me donne vraiment envie de le relire, je suis vraiment passée à côté de quelque chose. J’ai du mal comprendre des passages et donc ça m’a déplu. Pour beaucoup ce roman est une référence et vu comment tu en parles je décèle très bien ton amour pour ce livre ! 🥰

        Aimé par 1 personne

      2. J’admets que certains passages peuvent être difficiles à comprendre car cela reste un conte philosophique. Mais si on laisse porter par la poésie du texte et son côté onirique (je ne sais pas si c’est le bon terme), cela rend la lecture magique !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :